Soixante secondes avec le commodore Mark Watson, Directeur général, Rémunération et avantages sociaux des Forces armées canadiennes

Vidéo / Le 6 avril 2017

Transcription

Le commodore Mark Watson, Directeur général, Rémunération et avantages sociaux des Forces armées canadiennes

Ha, ha! OK, faites un sourire, on vous regarde!

Alors, je suis le commodore Mark Watson. Je suis le directeur général – Rémunération et avantages sociaux. Je suis ici aujourd’hui pour relever le défi « Soixante secondes avec… ».

1. Pourquoi votre rôle importe-t-il?

Bon, l’organisation du Directeur général – Rémunération et avantages sociaux contrôle à peu près le quart du budget total de la Défense, car il traite les soldes, les pensions, la rémunération et les avantages sociaux. Ce dossier touche tous les membres des forces armées, dès le jour où ils signent leur nom sur la ligne pointillée, et nous veillons à ce que l’on prenne bien soin d’eux jusqu’au jour de leur libération.

2. J’ai l’option de choisir les Leafs, les Sénateurs ou les Canadiens?

En bien, j’ai grandi à Barrie, en Ontario; je dois donc choisir les Leafs.

3. Parmi les avantages sociaux, lequel est votre préféré?

Le congé de courte durée. Le congé de courte durée permet à tout commandant d’accorder à un militaire jusqu’à 48 heures par mois pour compenser le travail que ce dernier a accompli.

4. Quelle est la principale plainte que vous avez reçue?

Il s’agit de la correction de la solde d’un individu, car nous disposons de l’un des systèmes de paye les plus compliqués au Canada.

5. Quelle est une chose que vous n’avez jamais faite, mais que vous aimeriez faire?

Tout simplement, continuer de visiter divers pays, et le prochain objectif sur ma « liste du cœur » est tout probablement aller en Israël.

6. Quel aspect de votre travail préférez-vous?

Bon, c’est assez simple : ce sont les gens avec qui je travaille. Le niveau de dévouement dont ils font preuve tout en tentant de créer de nouveaux avantages sociaux et de négocier avec le Conseil du Trésor. Essayer d’en faire autant reste une qualité inégalée.

Date de modification :