Soixante secondes avec le brigadier-général Colin MacKay, le médecin général des Forces armées canadiennes

Vidéo / Le 27 octobre 2016

Transcription

Le brigadier-général Colin MacKay, le médecin général des Forces armées canadiennes

Oh, non! J’ai brisé le micro.

Bon, je suis le brigadier-général Colin MacKay et je suis le médecin général. Je relève le défi de soixante secondes et je souhaite faire mieux que le vice‑amiral Norman, qui a répondu à huit questions.

Est-ce que ça tourne?

  1. Quel a été le conseil le plus précieux que vous ayez reçu?
    Eh bien, c’est le commandant adjoint du 1er Régiment des transmissions du Canada qui m’a dit qu’il est correct de prendre la lanterne sous la table et de la placer sur le bureau, de temps à autre.
  2. Que faites-vous pour maintenir un mode de vie sain?
    Wow! Je fais de nombreuses choses. En gros, je dois me lever et m’éloigner de la télévision et de mon iPad, puis sortir dehors pour faire de l’activité physique. Cyclisme, marche, course. Mon chien adore marcher. Je veille aussi à manger suffisamment de fruits et de légumes.
  3. Qui est la première personne avec laquelle vous vous liez d’amitié après votre entrée en fonctions?
    J’ai déjà entendu ça auparavant et c’est toujours mon adjoint administratif, car c’est la personne la plus importante parce qu’elle veille à ce que je fasse preuve d’efficacité dans l’exercice de mes fonctions.
  4. Donnez-nous un fait intéressant et amusant à votre sujet.
    Il n’y a rien d’amusant ni d’intéressant à mon sujet; c’est comme ça.
  5. Si vous n’étiez pas dans les Forces armées canadiennes, que voudriez-vous faire?
    Je pense que je voudrais vraiment être… pilote d’hélicoptères. C’est ce que je voulais vraiment faire dès le début, mais j’ai fini par devenir médecin. Pouvez-vous imaginer ça?

Vice-amiral Norman, vous gagnez.

Date de modification :