Récit des FAC : RIMPAC: Un univers de métal

Vidéo / Le 7 février 2017

Transcription

Personnel militaire : … selon le relèvement 3 5 0, la menace est le C 801.

Contre‑amiral Scott Bishop : Vous savez, je dirais que j’ai passé plus de 30 ans dans la Marine royale canadienne, et j’ai eu l’occasion en tant que jeune officier de participer à ces exercices de grande envergure ici dans le cadre du RIMPAC. Et je peux vous dire, par expérience personnelle, que ça fait une énorme différence dans la formation d’un jeune marin ou d’un jeune officier. Parce que vous pouvez vous entraîner avec des simulateurs et faire semblant que vous êtes entourés de navires, mais vous n’éprouvez jamais la même sensation que vous avez lorsque vous êtes vraiment entourés de navires de guerre et de sous‑marins et que tous ces aéronefs volent autour de vous.

C’est une expérience vécue dans un contexte réel qui est si précieuse pour la formation d’un officier militaire. Et je peux vous dire que, lorsque vous réfléchissez de façon non spontanée ou que vous tentez de simuler comment vous pourriez vous sentir lorsque vous vous trouvez dans une situation, vous n’êtes même pas près du sentiment ressenti lorsque vous êtes entourés de tout cet équipement métallique et de tous ces aéronefs qui volent à grande vitesse. Personnellement, après avoir participé à de nombreux exercices de grande envergure comme le RIMPAC au cours de ma carrière, je ne pense pas que je serais le même genre d’officier général que je suis aujourd’hui si je n’avais pas eu la chance de vivre moi‑même ces expériences.

C’est un honneur pour moi de voir tous ces jeunes hommes et jeunes femmes qui sont ici dans le cadre du RIMPAC pour vivre ce genre d’expérience. Parce que je connais les avantages qu’ils en tireront.  

Personnel militaire : … 8 0 7 5 …

Date de modification :