Récit des FAC : La major Thackorie conseille aux jeunes femmes de suivre leurs aspirations

Vidéo / Le 13 mars 2017

Transcription

Major Thackorie : C’est pour quoi déjà?

Voix hors champ : C’est pour un récit des FAC

Major Thackorie : Ah oui, d’accord!

Voix hors champ : C’est votre récit des FAC.

Major Thackorie : Cool!

Je suis la major Indira Thackorie, officier des affaires publiques des Snowbirds des Forces canadiennes. Je suis officier des affaires publiques de l’Armée à l’origine, mais notre profession est si polyvalente que nous pouvons travailler avec n’importe quel élément des forces armées. Être officier de l’Armée au sein des Snowbirds n’est pas du tout une entrave, c’est plutôt fantastique en fait. Vous voyez, je porte un t-shirt brun parce que j’aime qu’on sache que je fais partie de l’Armée, et ça correspond bien à une équipe qui représente les trois éléments des forces armées. Je me déplace avec les avions dix et onze, et je suis assise dans le onze. Nous arrivons deux heures avant le reste de la flotte, et nous coordonnons toutes les activités des Snowbirds sur place.  

Je mène une belle carrière, c’est plutôt amusant de se retrouver dans les airs au beau milieu des nuages. C’est pas mal cool, j’aime bien défier la gravité aussi. À dix-neuf ans, j’étais bénévole pour le Spectacle aérien international du Canada à Toronto. Je le suis encore d’ailleurs. En fait, je suis aussi la seule femme présentatrice de spectacle aérien en Amérique du Nord. C’est un peu comme mon hobby. Je suis aussi la vice-présidente du North East Council of Air Shows, qui est l’organe directeur de l’ensemble des spectacles aériens de la côte est.

Je me suis enrôlée dans l’Armée canadienne comme réserviste à l’âge de dix-sept ans, en 1996. Ça fait donc vraiment longtemps que je travaille dans ces deux domaines. Faire partie de l’industrie des spectacles aériens si longtemps m’a permis de travailler avec l’équipe de parachutisme des Forces canadiennes, les SkyHawks, pendant deux ans et demi. Bien entendu, la seule chose qui soit plus chouette que de faire partie des SkyHawks est de faire partie des Snowbirds!

Mon objectif personnel est en fait d’attirer les filles dans le domaine de l’aviation, d’avoir la possibilité de rencontrer de jeunes filles et de leur dire qu’elles peuvent accomplir tout ce qu’elles désirent. Si leur souhait est de piloter un avion, elles devraient définitivement le faire! Le but ultime de l’équipe est d’inspirer les jeunes à réaliser leur rêve, que ce soit devenir médecin ou pilote ou encore mécanicien d’avions. Nous avons une tonne de mécaniciens d’aéronefs au sein de l’équipe qui sont sensationnels, et s’il y a des petites filles qui rêvent de réparer des avions, elles devraient le faire, et nous sommes là pour leur dire!

Ce que je préfère, c’est d’assister aux spectacles aériens avec des enfants. C’est une occasion formidable de représenter mon pays et mes forces armées, de rencontrer des gens et de parler du travail extraordinaire que nous accomplissons.

J’adore vraiment les spectacles aériens!

Date de modification :