Médaille du service de la Politique européenne de sécurité et de défense (PESD)

CONTEXTE

L’Union européenne (UE) a créé cette médaille le 1er janvier 2003 en reconnaissance du service effectué lors d’opérations de gestion de crise sous l’égide de l’UE.

ÉLIGIBILITÉ ET CRITÈRE

Cette médaille est décernée aux militaires et aux civils en reconnaissance de 30 jours de service consécutifs soit dans une zone d’opérations lors d’une mission de gestion de crise sous l’égide de l’UE.

La médaille est toujours attribuée avec une barrette désignant la mission pour laquelle elle est décernée.

DESCRIPTION

Une médaille circulaire de 35 mm de diamètre, de couleur argent, qui porte sur l’avers le symbole de l’UE, un cercle formé de douze étoiles. Au revers, les mots latins « PRO PACE UNUM » disposés sur trois lignes ou dans une position designées en support direct de ces opérations dans un QG de l'UE.

Un anneau qui tient le ruban et qui traverse une petite boule creuse est située sur la partie supérieure de la médaille.

Le ruban, qui fait 37 mm de large, est du bleu de l’UE, avec au centre une bande or jaune de 10 mm pour le personnel servant en théâtre, la bande centrale étant blanche pour le personnel de QG.

Les barrettes, qui ne sont pas fixées au ruban, sont de couleur argent et possèdent un bord relevé. Le nom de l’opération pour laquelle la médaille est décernée est inscrit sur fond grené.

 

BARRETTE(S)

La médaille est toujours remise avec une barrette désignant une mission particulière :

  • MPUE : Pour service effectué au sein de la Mission de police de l’UE en Bosnie, à partir du 1er janvier 2003. Six policiers canadiens ont reçu la médaille avec cette barrette; cinq d’entre eux viennent de la Gendarmerie royale du Canada, le sixième est du Service de police de la Communauté urbaine de Montréal.
  • ARTEMIS : Pour service effectué lors de l’opération militaire sous l’égide de l’Union européenne en République démocratique du Congo (RDC), entre le 12 juin et le 1er septembre 2003. À l’été 2003, les FC ont envoyé deux CC 130 Hercules et le personnel de soutien correspondant afin d’appuyer cette mission en fournissant le transport aérien à partir d’Entebbe, en Ouganda, jusqu’à Bunia, en RDC, dans le cadre de l’opération canadienne nommée Caravan. Cette barrette a été remise à 53 membres des FC.
  • CONCORDIA : Pour service effectué dans le cadre de l’opération militaire sous l’égide de l’UE en ex République yougoslave de Macédoine, entre le 31 mars et le 15 décembre 2003. Un officier d’état-major des FC, le Lcol J.M.R. Moreau, a reçu cette barrette pour sa participation à cette mission elle-même, dont le nom d’opération canadien était FUSION. Quatre autre officiers étaient en support direct.
  • PROXIMA : Pour service effectué au sein de la Mission de police de l’Union européenne en ex-République yougoslave de Macédoine après le 15 décembre 2003 (aucun récipiendaire canadien jusqu’ici).
  • ALTHEA : Pour service effectué dans le cadre de la Force de l'Union européenne (EUFOR) en Bosnie-Herzégovine du 2 décembre 2004 au 31 mai 2007. L'opération BOREAS était la contribution des FC à cette opération et environ 70 membres des FC ont reçu cette barrette à chaque rotation.

PORT DE L'INSIGNE

La médaille est portée dans l'ordre prévu par la Directive canadienne sur les ordres, décorations et médailles et de façon suivante :

  • sur le côté gauche de la poitrine, suspendue au ruban décrit ci-dessus, entre la Médaille de la Force internationale pour le Timor-Oriental et la Médaille du centenaire du Canada;
  • la barrette est portée centrée sur le ruban;
  • une version miniature de la barrette est portée au centre du ruban de petite tenue.

INITIALES

L'utilisation d'initiales honorifique n'est pas permise pour cette médaille.

NOTES HISTORIQUES

La médaille est accompagnée d’un certificat.

Date de modification :