Médaille de l'OTAN Article 5 pour l'opération “Active Endeavour”

CONTEXTE

Le 12 septembre 2001, l'OTAN a appliqué l'article 5 du Traité de Washington au lendemain des attaques terroristes dont les États-Unis ont été victimes. À la demande des É.-U., l'OTAN a accepté par la suite de mettre en œuvre huit mesures précises en vue d'élargir le champ des options disponibles dans le cadre de la campagne contre le terrorisme. Ces mesures englobaient notamment le déploiement d'éléments des forces navales permanentes de l'OTAN dans le secteur oriental de la Méditerranée dans le but d'assurer une présence de l'OTAN et de montrer sa détermination.

L'opération ACTIVE ENDEAVOUR de l'OTAN a débuté officiellement le 26 octobre 2001, date à laquelle l'ordre d'activation a été publié. Cependant, on avait déjà commencé à patrouiller dans le secteur oriental de la Méditerranée le 6 octobre, quand la Force navale permanente de la Méditerranée a été chargée de mener des opérations de présence maritime à l'appui de la campagne internationale contre le terrorisme.

ÉLIGIBILITÉ ET CRITÈRE

Décernée au :

Personnel ayant servi durant 30 jours consécutifs ou 60 jours cumulatifs au sein d'un élément de la Standing Naval Force (SNF) opérant dans les eaux internationales de la Mer Méditérannée et dans l'espace aérien au-dessus de cette zone commençant le 26 octobre 2001 et se terminant à une date à être déterminée;

Le personnel de vol accumulera une journée de service pour la premère sortie de chaque journée dans la zone d'opérations; les sorties additionnelles accomplies la même journée ne seront pas créditées. Cette règle s'applique aux appareils de support et de combat, les appareils de support incluant les appareils de ravitaillement, de transport et de surveillance.

L’OTAN applique rigoureusement leur politique relative aux médailles et n’acceptera pas les demandes initiales de médailles de l’OTAN qui sont présentées plus de deux ans après le rapatriement du membre de la zone de mission.

Les règles de l’OTAN stipulent qu’une personne qui meurt ou qui est évacuée en raison de blessures ou pour des raisons médicales directement liées au service sera considérai comme ayant satisfait aux critères de durée de service.

DESCRIPTION

Une médaille circulaire en bronze qui porte :

à l'avers, l'étoile de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord enchâssée dans une couronne de feuilles d'olivier;

au revers, les mots « Organisation du Traité de l'Atlantique Nord » et « Au service de la paix et de la liberté », en anglais et en français.

Un anneau de bronze qui mesure 12 mm, qui tient le ruban et qui traverse une petite boule creuse située au haut d'une griffe sur la partie supérieure de la médaille.

Le ruban est bleu de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord avec deux bandes blanches disposées à 5 mm des extrémités du ruban et une bande dorée au centre de chacune des bandes blanches. Le blanc représente la paix et le doré signifie qu’il s’agit d’une mission déclenchée en vertu de l’Article 5 de la Charte de l’Atlantique Nord.

 

BARRETTE(S)

La médaille est toujours décernée avec une barrette. Médailles émis jusqu'au 31 Décembre 2010 a eu un bar portant l'inscription «ARTICLE 5», tandis que ceux émis à partir du 1er Janvier à partir de 2011 ont inscrit un bar «Active Endeavour».

PORT DE L'INSIGNE

La médaille est portée dans l'ordre prévu par la Directive canadienne sur les ordres, décorations et médailles et de façon suivante :

sur le côté gauche de la poitrine, suspendue au ruban décrit ci-dessus, après la médaille de l'OTAN Article 5 pour l'operation "Eagle Assist" et avant la Médaille de l'OTAN non-article 5 pour les opérations dans les Balkans.

La barrette est centrée sur le ruban.

INITIALES

L'utilisation d'initiales honorifique n'est pas permise pour cette médaille.

NOTES HISTORIQUES

La contribution canadienne à cette opération fut le déploiement du NCSM Toronto dont l'équipage est éligible à cette médaille.

Date de modification :