Médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II (2012)

CONTEXTE

La Médaille du jubilé de diamant souligne le soixantième anniversaire de l’accession au trône de Sa Majesté la reine Elizabeth II à titre de reine du Canada. La médaille est administrée par la Chancellerie des distinctions honorifiques de Rideau Hall.

ÉLIGIBILITÉ ET CRITÈRE

Pour être admissibles, les candidats doivent respecter les critères nationaux suivants :

avoir apporté une contribution majeure au Canada ou à une province, un territoire ou une collectivité au Canada, ou pour une réalisation exceptionnelle à l’étranger ayant fait grand honneur à notre pays;

être citoyens ou résidents permanents du Canada;

être vivants le 6 février 2012. La médaille peut être décernée à titre posthume, en autant que la personne était vivante à cette date.

La liste de partenaires dans ce programme et la répartition des médailles ont été confirmées. Durant l’année commémorative, 60 000 médailles seront décernées et de ce nombre, 11 000 médailles seront allouées aux Forces canadiennes afin de reconnaitre les militaires.

Pour les membres des Forces canadiennes, la sélection sera effectuée en fonction du mérite et selon des lignes directrices assurant que les récipiendaires soient représentatifs de la population des FC, de la Force régulière et de la réserve, incluant les Instructeurs de cadets, les Rangers Canadiens et les détenteurs de positions honorifiques. La Direction –distinctions honorifiques et reconnaissance (DDHR) est chargée de l'administration du programme pour les militaires.

Afin de rendre hommage aux employés de la fonction publique, des médailles seront allouées aux ministères et aux organismes fédéraux dont une portion sera accordée au MDN. Le processus de sélection du personnel civil sera effectué selon les critères ci-haut mentionnés par l'Équipe ministérielle des distinctions honorifiques et de la reconnaissance, SMA(RH-Civ).

Les membres de l’Équipe de la défense qui souhaitent obtenir plus d'information sur les critères et les lignes directrices concernant la sélection devraient consulter le Réseau d'information de la Défense (RID), voir le CANFORGEN 006/12.

DESCRIPTION

La médaille est de forme circulaire, de couleur argent, d'un diamètre de 32 mm et munie d'une bélière; elle porte :

à l'avers, l’effigie contemporaine couronnée de Sa Majesté la Reine du Canada regardant vers senestre; l’effigie est entourée des inscriptions « ELIZABETH II DEI GRATIA REGINA » et « CANADA », séparées par deux feuilles d’érable.

au revers, un champ diamanté orné d’un losange inscrit du Chiffre royal, posé sur quatre feuilles d’érable, accosté des dates « 1952 » et « 2012 » et soutenu de deux listels inscrits respectivement des mots « VIVAT » et « REGINA ».

La médaille est suspendue à un ruban de 32 mm. La bande centrale est de couleur rouge et mesure 2 mm de largeur. Elle est bordée de bandes de couleur blanche de 3 mm de largeur suivies de bandes de couleur rouge de 10 mm de largeur et, enfin, de bandes extérieures de couleur bleu royal de 2 mm de largeur.

 

BARRETTE(S)

Il n'existe aucune barrette pour cette médaille.

PORT DE L'INSIGNE

La médaille est portée dans l'ordre prévu par la Directive canadienne sur les ordres, décorations et médailles, et de façon suivante :

sur le côté gauche de la poitrine, suspendue au ruban décrit ci-dessus, après la Médaille jubilé d'or de la reine Elizabeth II et avant la Médaille d'ancienneté de la Gendarmerie royale du Canada.

INITIALES

L'utilisation d'initiales honorifique n'est pas permise pour cette médaille.

NOTES HISTORIQUES

Le dessin de cette médaille fut dévoilé le 3 février 2011 à Rideau Hall par le Gouverneur général et le Premier ministre. Le critère fut annoncé à l’occasion de la Fête de la Reine 2011 et le 6 décembre de la même année, le Gouverneur général a symboliquement frappé la première médaille à la Monnaie royale du Canada.

La cérémonie inaugurale s'est déroulée à la résidence du Gouverneur général le 6 février 2012 alors que le Gouverneur général a présenté les 60 première médailles à des récipiendaires représentatifs dont des militaires des Forces canadiennes représentant les trois environnements, la Force régulière et la Première réserve de même que les Instructeurs de cadets et les Rangers canadiens. Bien que la médaille est décernée sans gravure pour la majorité des récipiendaires, les médailles des 60 premiers récipiendaires de même que celles de quelques dignitaires de la table de préséance portaient la date de l’événement « 2012-II-06 » gravée sur la tranche.

Le 6 février 2013, le Gouverneur général a présidé une cérémonie de présentation de Médailles du jubilé afin de symboliquement mettre un terme à ce programme de médaille commémorative ainsi qu'à l'année du Jubilé. Les récipiendaires représentatifs comprenaient des militaires des FC, notamment le récipiendaire de la Croix de la vaillance, l'Adjudant-Maître Keith Paul Mitchell, CV, MSM, CD.

Le dessin de la Médaille a été créé par Cathy Bursey-Sabourin, Héraut Fraser de l’Autorité héraldique du Canada à la Chancellerie des Distinctions honorifiques de Rideau Hall et la conception du ruban a été créée par le Major Carl Gauthier de la Direction – Distinctions honorifiques et reconnaissance.

La médaille est frappée en nickel-argent et est laquée afin de prévenir l’oxydation. Elle est fabriquée par la Monnaie royale du Canada.

Date de modification :