Médaille jubilé de la reine Elizabeth II (1977)

CONTEXTE

La Médaille du jubilé de la reine Elizabeth II souligne le 25e anniversaire de l'accession au trône de Sa Majesté. À cette occasion, des organisations nationales oeuvrant dans tous les secteurs d'activité importants, comme les professions, l'enseignement et les arts, ainsi que des groupes d'anciens combattants, des associations sportives, des organismes philanthropiques et des organismes de bienfaisance devaient proposer des candidats.Tous les titulaires de l'Ordre du Canada et de l'Ordre du mérite militaire ainsi que tous les récipiendaires des décorations canadiennes pour bravoure ont reçu cette médaille.Ce programme est maintenant clos. Cette médaille est administrée par la Chancellerie des Distinctions honorifiques de Rideau Hall.

ÉLIGIBILITÉ ET CRITÈRE

Le choix des récipiendaires membres des Forces canadiennes a été fondé sur le mérite d'abord, l'ancienneté et le prestige du poste occupé étant considérés en second lieu. Ce programme est maintenant clos.

DESCRIPTION

Une médaille circulaire en argent avec une mince bordure unie en relief qui mesure 32 mm et qui porte :

à l'avers, l'effigie de la reine Élisabeth II, tournée vers la droite, portant la grande couronne impériale avec, sur le pourtour, l'inscription « ELIZABETH II DEI GRATIA REGINA FID DEF »;

au revers, une grande feuille d'érable stylisée, avec le mot « CANADA » sur le pourtour de la partie supérieure et « 1952 EIIR 1977 » en lettres plus petites en bas, aussi sur le pourtour. Le monogramme « EIIR » est surmonté d'une petite couronne. En très petites lettres, un peu plus haut et entre « EIIR » et « 1977 », se trouve le mot « HUNT » (nom de la médailliste, Dora de Pedery-Hunt).

Un anneau d'argent qui mesure 12 mm, qui tient le ruban et qui traverse une petite boule creuse située au haut d'une griffe sur la partie supérieure de la médaille.

Le ruban moiré blanc (représentant l'argent (Silver Jubilee)) de 32 mm comporte des bordures rouge cardinal de 1 mm chacune. Le centre, du même bleu que le ruban de l'Ordre de la Jarretière, a 7 mm, avec un filet central rouge cardinal de 1 mm de largeur. Ce ruban est identique à son equivalent britannique et est une variation du ruban de la Médaille du couronnement de 1953.

 

BARRETTE(S)

Il n'existe aucune barrette pour cette médaille.

PORT DE L'INSIGNE

La médaille est portée dans l'ordre prévu par la Directive canadienne sur les ordres, décorations et médailles et de façon suivante :

sur le côté gauche de la poitrine, suspendue au ruban décrit ci-dessus, après la Médaille du Centenaire du Canada et avant la Médaille du 125e anniversaire de la Confédération du Canada.

INITIALES

L'utilisation d'initiales honorifique n'est pas permise pour cette médaille.

NOTES HISTORIQUES

Des 30 000 médailles décernées, 7 000 l'ont été à des membres des Forces canadiennes.

L'avers de la médaille est similaire à la version britannique alors que le revers canadien est l'oeuvre de l'artiste canadienne Dora de Pedery-Hunt.

Date de modification :