La Mention élogieuse du Chef d'état-major de la Défense (CEMD).

CONTEXTE

La Mention élogieuse du Chef d’état-major de la Défense (CEMD) est décernée par le CEMD afin de reconnaître les exploits ou activités qui dépassent les exigences des fonctions normales.

ÉLIGIBILITÉ ET CRITÈRE

La Mention élogieuse du CEMD peut être décernées aux :

  • aux membres des Forces armées canadiennes (FAC) (y compris les membres de la Force régulière, de la Première réserve, du Service d'administration et d'instruction pour les organisations de cadets et les Rangers canadiens) et à des détenteurs d’une nomination à titre honorifique, pour une action ou une activité dépassant les exigences des fonctions normales;
  • aux membres des forces armées d’un pays autre que le Canada pour une réalisation ou un service méritoire dont le Canada ou les FAC bénéficient ;
  • aux civils canadiens qui sont d’un service ou organisme gouvernemental canadien ou l’on porte l’uniforme (notamment la Gendarmerie royale du Canada, la Police provinciale de l’Ontario, l’Agence des services frontaliers du Canada, le Service correctionnel du Canada, etc.) qui travaillent en collaboration avec les FAC, pour une action ou une activité dépassant les exigences des fonctions normales dont les FAC bénéficient;
  • à d’autres civils, pour une action ou une activité précise dépassant les exigences des fonctions normales et d’une durée limitée dont bénéficient les FAC.

Dans tous les autres cas, la récompense appropriée pour les autres civils, comme la reconnaissance de services distingués à long terme ou du soutien aux FAC, est le Médaillon des Forces canadiennes pour service distingué.

DESCRIPTION

Le symbole adopté pour l'insigne de la Mention élogieuse du CEMD est composé d'une barrette dorée ornée de trois feuilles d'érable.

 

BARRETTE(S)

Sans objet

PORT DE L'INSIGNE

L'insigne se porte sur l'uniforme en conformité avec les instructions sur la tenue des FC de la    A-DH-265-000/AG-001.

INITIALES

Sans objet

NOTES HISTORIQUES

La Mention élogieuse du CEMD a été approuvée par le Général J. A. Dextraze, CC, CMM, CBE, DSO, CD, alors Chef d'état-major de la Défense, en 1974.

La Mention élogieuse du CEMD est accompagnée d'un parchemin encadré et gaufré d'or, qui porte le nom du militaire ainsi qu'un texte approprié, signé de la main du CEMD.

Date de modification :